Quel matériel pour faire du canyoning ?

canyoning

Le canyoning n’est rien sans son materiel, mais quel matériel pour faire du canyoning ? Le canyoning est un sport qui exige énormément d’efforts physiques. Il allie à lui seul, randonnée, alpinisme, escalade et natation. En plus d’être pratiqué en pleine nature, cette activité privilégie les ravins, cascades et les canyons. Autant dire que pour pratiquer convenablement, la sécurité ne doit pas être négligée. Dans cet article, vous découvrirez les différents équipements indispensables pour pratiquer le canyoning.

Dans la pratique du canyoning, la sécurité est vitale. En effet, certains parcours s’effectuent au départ de cascades nichées à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. À cela, il faut ajouter les débits des cours d’eau qui parfois varient subitement et piègent les canyoneurs. Les risques de glissade, de chute de pierres, les erreurs d’appréciation pour mauvaise visibilité, sont également à prendre en compte au nombre des dangers liés à la pratique de ce sport. C’est pour ces raisons que pour pratiquer le canyoning, il est indispensable d’avoir tous ses équipements en bon état.

Quel matériel pour faire du canyoning ? La combinaison intégrale

Elle est sans aucun doute l’un des équipements les plus importants si vous souhaitez défier les canyons les plus difficiles. La combinaison en Néoprène garde le corps au chaud pendant que vous parcourez les eaux aux températures froides. En plus de vous tenir au chaud, la plupart des combinaisons assurent une protection au niveau des coudes, du dos, des poignets, du fessier. Ces protections assurent un confort lors des déplacements sur les surfaces accidentées.

La marque française Vade Retro produit des combinaisons équipées de Néoprène (de marque Yamamoto). Les modèles Monopiece Valley et Monopiece Mountain font partie de celles qui sont mises en avant. Outre les combinaisons, il existe aussi des vestes comme le modèle Aqua 5mm de la marque Chullanka. Pensez à vous munir de gants tels que le Canyon 3 MM de Decathlon.

Le casque de protection

Le casque est un équipement obligatoire dans la pratique du canyoning. Il assure une protection de la tête en cas de chute du pratiquant. Mais ce n’est pas tout, le casque permet d’atténuer les dommages en cas de collision. Si l’on se prend une pierre en pleine tête ou encore si on percute un rocher ou tout autre obstacle sur le parcours, le casque absorbe l’onde de choc. Avant d’enfiler le casque, vous pouvez enfiler une cagoule en Néoprène pour plus de commodité.

Dans le choix de votre casque, assurez-vous qu’il respecte la norme européenne CE EN-1385 Eaux Vives. Le modèle Sirocco ou Boreo de Petzl ainsi que le modèle Vector Helmet de Black Diamond respectent cette norme.

Les chaussures à semelles adhérentes

Ce ne sont pas tous les types de chaussures qui sont autorisés au canyoning. Il faut des chaussures avec des configurations particulières, telles qu’une semelle adhérente, et une robustesse du matériel de fabrication de la chaussure, qui garde les pieds à l’abri des agressions extérieures. Puisque faire du canyoning consiste aussi à effectuer des montées et des descentes sur des falaises et surfaces glissantes, une bonne adhérence de vos chaussures s’impose pour votre sécurité. Aux chaussures il faut ajouter des chaussettes adaptées, généralement en Néoprène, pour tenir vos pieds au chaud.

Les chaussettes Aqua 3mm de la marque Chullanka ou celles de Vade Retro sont recommandées. Pour ce qui est des chaussures, les modèles Ribelle HD Tonic de Scarpa, Terrex Hydro Lace CQ1755 d’Adidas et SHO 500 V2 de Decathlon assurent une bonne sécurité.

Le harnais ou le baudrier

Pour vous déplacer en toute sécurité à travers les canyons, le harnais et le baudrier sont les équipements recommandés. Ils protègent la zone des fesses avec leurs tissus rembourrés, pour limiter l’impact des frottements. Ils sont utilisés pour accrocher les équipements qui permettent de faire passer les cordes de sécurité. Le harnais ceinture la hanche et le tronc, tandis que le baudrier se limite à la hanche et aux cuisses. Ils sont équipés de points d’attache pour accrocher le matériel.

Il existe plusieurs modèles de harnais dont les Canyon Irupu de Edelrid et les Canyon XP de Singing Rock.

La longe

La longe est l’équipement qui vous permet de vous accrocher à diverses installations. Elle se compose d’une corde et des mousquetons. Si vous pratiquez le canyoning en équipe, elle vous permettra par exemple de faire monter ou faire descendre un partenaire, en suivante une ligne directrice. Au moment de la manœuvre de rappel, elle vous permettra de suivre le mouvement du leader. À l’aide de ses mousquetons, vous pourrez ancrer facilement la longe sur votre harnais. En cas de chute, la longe sert aussi à amortir le choc.

Vous avez le choix entre plusieurs modèles de longe dont Connect Adjust de Petzl ou encore Skyriser de Skylotec.

Le descendeur

Il facilite les descentes en toute sécurité. Il assure un coulissement de la corde, en limitant son usure du fait des frottements. En cas d’urgence, il offre un freinage rapide et en douceur. Il existe plusieurs types de descendeurs dont le plus populaire est celle en forme de 8. Des descendeurs plus récents tels que les modèles Hydrobot et Oka de la marque Kong, ou le modèle Rack de Petzl, offrent des possibilités plus avancées.

Le matériel complémentaire

Si vous voulez pratiquer le canyoning, vous aurez besoin d’autres équipements moins indispensables, mais tout de même importants. Il s’agit d’un sac à dos étanche dans lequel vous pouvez ranger matériel, médicaments, téléphone portable, carte, GPS, ou tout ce qui vous parait utile. Le modèle Canyon Bag de la marque Singing Rock, ou encore le modèle Backpack 25 de Zulupack sont de bons choix. Optez pour un sac de couleur vive. Cela pourrait être utile pour vous localiser.

Vous pouvez aussi vous munir d’un sifflet pour donner l’alerte et les informations sur votre position, en cas de danger. Le sifflet peut également servir de moyen de communication si vous vous déplacez en équipe.

Pour avancer sans difficulté à travers les obstacles que vous pourrez rencontrer, un couteau et un marteau vous seront d’une grande utilité. Pensez à les tenir à portée de main, car vous pourrez en avoir besoin à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.