Qu’est ce qu’un gr ?

Qu'est-ce qu'un GR

Lors de vos ballades en forêts, vous pouvez croiser des balises en rouge et blanc avec des formes. Ce sont des itinéraires de grande randonnée ou GR. Ces indicateurs de direction vous permettent de parcourir les pistes randonnées pédestres en toute quiétude.

Dans les lignes qui suivent, vous aurez des détails sur les sentiers de grande randonnée et leurs origines. Aussi convient-il de vous indiquer quelques GR connus ?

Un GR, qu’est-ce que c’est ?

Un GR est un sentier de grande randonnée qui porte un numéro. C’est un itinéraire de randonnée pédestre prédéfini. Les GR sont jalonnés de balises et permettent de parcourir un itinéraire sur plusieurs jours ou semaines. Les balises en forêt qui indiquent que vous êtes sur un chemin de grande randonnée sont caractérisées par des normes. Elles ont une dimension de 5 cm d’épaisseur et de 10 cm de large. Les balises sont des traits peints en couleur rouge et blanc qui, selon leurs formes, donnent des informations sur le chemin à emprunter. En France, la gestion des sentiers GR est assurée par la Fédération Française de Randonnée (FF Randonnée).

Quelles sont les origines du GR ?

Jean Loiseau, un féru de la nature et de la marche est le précurseur des itinéraires GR. En effet, à la fin de la première guerre mondiale, il a sillonné plusieurs itinéraires en France et en Europe. En 1936, à la faveur des congés payés, il se résout à partager sa passion la marche. Pour ce faire, il se documente sur les différents moyens de balisage dans le monde. Le parc des Appalaches aux Etats-Unis est le modèle qui l’inspire. Là-bas, l’itinéraire à emprunter est balisé par des marques colorées sur des supports divers.

Avec le soutien du Camping Club de France, en 1946, Jean Loiseau met sur pied la signalétique du balisage des chemins GR constitué de traits rouges et blancs. En 1947, le Comité National des Sentiers de Grande Randonnée (CNSGR) voit le jour et s’assigne les missions suivantes : la reconnaissance, le balisage et l’entretien des chemins de randonnée. Il est également chargé de faire la publication des descriptifs correspondant au GR. La même année, est inauguré le premier tronçon de GR 3 à Orléans. Le GR1 en Île-de-France, le premier tronçon entre Dammartin-en-Goel et Orry-la-Ville naît l’année suivante.

Le CNSGR est devenu un organisme d’utilité publique en 1971 avant de prendre en 1978, l’appellation Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFR). Les sentiers de grande randonnée s’étendent aujourd’hui sur plus de 180 000 kilomètres. Ils sont entretenus par des baliseurs passionnés au nombre de 8 500 bénévoles. Ces derniers servent de guide aux randonneurs et œuvrent afin de pérenniser la randonnée pédestre.

Quelques exemples de GR

La randonnée autour de Paris, GR 11

C’est une randonnée qui fait le tour de la région parisienne. Elle s’étend sur 738 kilomètres. Il y a plusieurs itinéraires pour effectuer le parcours du GR 11 en un jour ou un week-end. Grâce au GR 11, vous allez faire les découvertes des riches espaces naturels proches de la capitale. Le parcours qui attend les randonneurs est un itinéraire qui part du Mantois, Vexin et Chantilly. Ils feront la traversée des forêts d’Ermenonville et de Retz. Vous allez atterrir dans les vallées de l’Ourcq, de la Marne, du petit et grand Morin jusqu’à achever votre randonnée dans la vallée de Chevreuse.

La traversée pédestre de 5 pays, GR 5

C’est une randonnée avec un parcours difficile. L’itinéraire est de Rotterdam aux Pays-Bas à Nice dans le sud de la France. Il s’étale sur 2600 kilomètres de randonnée. Cet itinéraire vous permettra de parcourir les pays ci-dessous :

  • les Pays-Bas
  • la Belgique
  • le Luxembourg
  • la Suisse
  • le sud de la France, à Nice

Le chemin de Stevenson, GR 70

Cet itinéraire s’étale sur 252 kilomètres. Les départements et régions traversés sont les suivants :

  • Haute-Loire
  • Ardèche
  • le Lozère et Gard avant
  • Velay
  • Gévaudan
  • mont Lozère
  • Cévennes

Les randonneurs qui aiment l’œuvre « Voyage avec un âne dans les tavernes » de l’auteur écossais Robert Louis Stevenson empruntent cet itinéraire pour lui rendre hommage. Vous avez 12 jours pour parcourir tout le chemin. Tout au long du trajet, vous allez rencontrer des loueurs d’âne. La difficulté est moyenne pour cette randonnée pédestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.